Aujourd’hui je vous dis tout sur la rétention d’eau. Un problème pouvant devenir vraiment gênant et dont on se passerait bien . Au delà d’un point de vue esthétique, la rétention d’eau dans le corps peut s’avérer être douloureuse et rapidement incommodante.
Je prends donc quelques minutes pour vous parler de ce fléau que l’on a toutes déjà connu afin de mieux le comprendre et de mieux le traiter.

La rétention d’eau, qu’ est ce que c’est ?

Commençons par le commencement. Notre corps est constitué a plus de 60% d’eau. Il produit toutes sortes de toxines et de déchets que certains de nos organes dits épurateurs (peau, poumons, foie, reins, intestins) vont être en mesure d’éliminer.
Chaque jour, le corps humain élimine jusqu’à 2,4 litres d’eau à travers la respiration, la sueur, l’urine… Il faut donc remplacer ce volume d’eau par la boisson et l’alimentation pour éviter la déshydratation. Le phénomène par lequel notre sang alimente nos cellules et tissus en leur apportant eau, oxygène et nutriments s’appelle la filtration.
Une fois « rassasiées », les cellules rejettent les fameuses toxines notamment le dioxygène dans le sang.
Elle font donc le chemin inverse en passant des tissus vers le sang. C’est ce qu’on appelle la réabsorption.
Le problème de rétention d’eau apparaît lorsque la filtration (eau libérée dans les tissus) est supérieure à la réabsorption (eau rejetée dans le sang).Lorsqu’on gonfle alors de partout ( cheville, genoux, mains, visage…), on parle alors d’ œdème .

Quelles en sont les causes principales ?

– Une alimentation non adaptée : Les causes peuvent être diverses (carence en protéines, intolérance au lactose ou au gluten…) mais souvent la rétention d’eau survient suite à un excès de sel. Le sel retient l’eau dans vos tissus et provoque les fameux gonflements. Favorisez les aliments drainants et diurétiques riches en potassium : le fenouil, la vigne rouge, le concombre, le thé vert, les artichauts, les agrumes, le raisin… Même s’il ne s’agit que de plantes, demandez l’avis à votre médecin pour éviter les carences.

– Une mauvaise circulation : La base du problème sont les vaisseaux sanguins qui ne permettent pas de bons échanges entre les milieux.

– Un traitement médicamenteux : Certains traitement à base de cortisone, d’hormones ou de neuroleptiques peuvent être à l’origine de ces gonflements. Si ces derniers sont trop importants et vous inquiètent, parlez-en à votre médecin qui devrait réajuster votre traitement pour atténuer les œdèmes.

– La chaleur : C’est sûrement la cause la plus évidente de rétention d’eau pour toutes les personnes qui ne se trouvent pas dans les cas précédents. La chaleur dilate les vaisseaux et contribue ainsi à la rétention d’eau et à l’apparition d’œdèmes.

Comment s’en débarrasser ?

– Réduire sa consommation de sel : Évitez au maximum de saler vos plats. Bannissez charcuteries, fromage, chips, cornichons, sauce soja, plats cuisinés … qui sont bourrés de sel. Attention au pain en trop grande quantité!
Même dans les biscuits industriels, il y a du sel caché en quantité, alors méfiez-vous !
Privilégiez les aliments frais, les plats cuisinés maison et utilisez les épices afin de relever vos plats sans les saler. Aujourd’hui en grande surface, des alternatives aux produits du quotidien vous sont proposées (sel de potassium, sel avec moins de sodium, sauce soja pauvre en sodium, jambon a -25% de sel  …) .

– Buvez ! :  Ni trop, ni pas assez. Contrairement aux idées reçues ce n’est pas parce que le corps a trop d’eau qu’il la retient alors ne lésinez pas sur l’eau . Boire en quantité suffisante ET appropriée maintiendra l’équilibre des milieux dans votre corps et vous évitera les œdèmes. On boit entre 1.5 et 2L d’eau , pas plus, pas moins . Alors, à la vôtre !

– Des vêtements amples et de la fraîcheur : Des habits trop serrés empêchent la bonne circulation du sang ! Exit le jean slim , bas et chaussettes trop serrés, mettez vous à l’aise . Évitez de trop vous exposer à la chaleur en été , vos jambes vous remercieront.

– La douche froide : Une bon jet d’eau froide sur les jambes on ne le dira jamais assez c’est excellent pour nos gambettes. Ça va vous raffermir, vous tonifier et activer votre circulation , alors on serre les dents et on se jette à l’eau .

– Faîtes vous masser : Les massages vont activer votre circulation sanguine et lymphatique, liquides permettant l’évacuation des déchets de l’organisme.
Pour soulager une rétention d’eau ponctuelle, les massages en institut de beauté peuvent faire l’affaire mais si vos problèmes de rétention d’eau sont plus persistants ,n’hésitez pas à faire appel à un kinésithérapeute.
La technique du drainage lymphatique s’effectue de façon très douce avec la paume des mains en suivant le sens de circulation de la lymphe. Vous verrez de vrais résultats après quelques séances.

– Bougez : Ne lésinez pas non plus sur l’activité physique. La natation , l’aquagym, l’aqua-biking… faîtes vous plaisir sur les sports aquatiques. La pression de l’eau va masser vos jambes et en plus vous serez au frais !
 La marche, la gymnastique ainsi que toutes les activités douces sont également préconisées.

– Surélevez vos jambes : Un petit coussin sous les jambes la nuit pour les avoir plus hautes que le reste de votre corps pourrait soulager vos douleurs.

– Consultez votre médecin : La rétention d’eau peut cacher d’autres troubles plus graves. Rendez vous chez votre médecin si les symptômes persistent pour mettre en place un traitement adapté.

On retient donc que si les bêtises de Caroline sont insuffisantes pour vous soulager et retrouver votre légèreté,  un gonflement des membres n’est pas un souci uniquement esthétique et doit donner lieu à une consultation médicale si nécessaire.

Prenez soin de vous !