Aujourd’hui je vous dis tout sur le bronzage par les UV . Avoir bonne mine même en hiver c’est bien possible, cependant à quel prix ?

Depuis quelques temps, les séances d’UV me faisaient de l’œil mais je ne m’étais jamais vraiment penché sur la question. Pour celles qui me connaissent, vous n’êtes pas sans savoir que d’ici deux mois , mon amour de ma vie et moi nous marions.
Alors depuis des mois pour ce grand événement, j’essaie de devenir la plus belle. Et être la plus belle pour moi, cela passe par avoir un teint hâlé , joliment bronzé et dont l’effet reste naturel.
J’ai donc étudié les différentes options qui s’offraient à moi et il n’y en a pas des mille et des cents ; autobronzant, douche bronzante, cabine à UV ou exposition naturelle.

– L’autobronzant que se soit en crème, en brume ou en lingette me faisait peur par rapport aux tâches qu’il peut laisser sur la peau. Une mauvaise application et hop vous ressemblez vite fait bien fait a une girafe.

– La douche autobronzante. Des jets qui vous asperge de part et d’autre d’une couleur laissant à désirer. Une mariée ayant utilisé ce procédé et m’ayant laissé un très mauvais souvenir de sa couleur de peau m’ a rapidement éloigné de cette option.

– L’exposition naturelle. Oui pourquoi pas. Seulement je n’ai pas de jardin ni de balcon pour m’exposer régulièrement à l’abri des regards et étant donné que le mariage est fin juin , cela ne me laissait pas non plus trop de temps de soleil pour m’exposer régulièrement.

Alors s’offrait à moi, la solution de la cabine à UV , qui je dois vous l’avouer ne me rassurait pas sur tout les points.
L’idée d’être enfermé dans un  » cercueil » chauffant ne m’enchantait pas tant que ça. C’est donc avec plein de questions que je me suis rendu à mon premier rendez-vous.

Déroulement d’une séance

J’ai choisi un institut sur Nîmes me paraissant sérieux et proposant des tarifs abordables ( 11 séances pour 50 euros ).
Ayant eu de l’acné et faisant des réactions très facilement, j’avais donc peur de la réaction qu’aurait pu avoir ma peau face à ces rayons.

Les deux premières séances sont de 10 minutes chacune au lieu de 20 habituellement afin de voir comment vous et votre peau gèrez l’exposition aux UV en cabine.

Dans la petite salle ou se trouve la cabine sont accrochés au mur toutes sortes d’affiches plus ou moins rassurantes. Une note sur la cabine vous averti des risques que vous encourrez en vous exposant aux UV. ( Ce qui me passe par la tête à ce moment là : Ok , je vais crever… ).
La gentille dame vous explique comment fonctionne la machine et reste à votre disposition si besoin est.
Il y a un système de ventilation dans la cabine qui permet de faire circuler l’air et de ne pas être trop étouffé par la chaleur
( je dit « pas trop étouffé » car honnêtement j’ai n’ai pas beaucoup ressentir l’air envoyé).

Vous vous mettez alors en maillot ou top-less ( voir entièrement nue pour certaines ) , vous enfilez les fameuses lunettes pour protéger vos yeux , vous programmez le minuteur, vous rabattez la porte sur vous et le micro-onde…je veux dire la cabine se met alors en route.

Les tubes s’allument et la séance commence. J’avoue avoir laissé une ouverture plus grande que celle que j’aurait dû laisser au départ ,car je ne me sentais pas rassuré pour cette première tentative.
La température grimpe doucement et lorsqu’il pleut des cordes dehors ce n’est pas désagréable du tout.
Au bout de quelques minutes, j’entend des crépitements dans la cabine qui me font immédiatement baliser….
On aurait dit que quelqu’un faisait sauter des pop-corn et cela ne présageait rien de bon selon moi.
Je me suis mise a paniquer et à tout bonnement PSYCHOTER comme nous le faisons si bien nous LES FILLES !!
Je l’avoue, j’ai paniqué, je me suis demandée si je n’allais pas finir carbonisé comme une chipo sur un barbuc ou comme dans un épisode de Castle (♥) !!
J’ai vu le moment où j’ouvrais la porte en folie et partais en courant de cet institut de la mort ! Puis, je me suis calmé…

J’ai respiré et je me suis dit que si des milliers de personnes le faisait sans se faire électrocuté pourquoi pas moi et je me suis surtout dit que si je ne voulais pas me perdre dans ma robe blanche il fallait que je prenne des couleurs.

Sans avoir le temps de dire OUF ! Le four… euh je veux dire la cabine ( décidément ) à sonné. J’était enfin cuite !

Résultats

Je ne dirais pas que je suis mate de peau car je suis assez pâle a cause des nombreuses crème pour l’acné que j’ai du appliquer sur mon visage et qui l’ont tout simplement décapé. Mais je dois dire que je bronze assez facilement si je m’expose. Je rougis vite au soleil mais je n’ai pas de coup de soleil proprement dit. Et je dois vous dire qu’en sortant de cette première séance j’ai déjà remarqué un léger changement sur ma peau.

J’ai donc fait la deuxième séance de 10 minutes aussi qui s’est passé plus sereinement et où j’ai vu encore une différence.

La troisième séance est celle où j’ai vu le plus de résultat. En 20 minutes d’exposition, ma peau a doré et la marque de mon bas de maillot est clairement apparût.

Des résultats en à peine 3 séances , c’est plutôt une bonne surprise pour moi et je ne regrette pas d’avoir tenté l’aventure pour l’instant.

En conclusion

Evidemment, il y a des risques non négligeables et il est important de ne pas abuser de l’exposition aux UV en cabine.
Il a été démontré que l’utilisation massive des cabines à UV avant 35 ans augmente le risque de développer un cancer cutané de 65% donc oui le risque est là et ça fait peur .

Au final je pense donc que pour une occasion spéciale comme celle ci , on peut se permettre quelques séances mais attention à ne pas tomber dans l’excès et a faire des dizaines et des dizaines de séances par an.

Etre bronzé c’est bien , être en bonne santé c’est mieux.

J’espère vous avoir convaincu , j’attends les commentaires de celles qui se sont déjà laissé tenter par les UV ou qui en auront envie après avoir lu mon article.

Pour plus d'informations concernant les risques liés aux UV : http://www.sante.gouv.fr/questions-reponses,4492.html